Béatrice Blais

Béatrice Blais avait participé aux auditions de Star Épidémie 3-4 fois… mais elle a été refusée 4-5 fois! Elle a finalement pu embarquer dans l’aventure par la porte arrière, cachée dans le coffre à crayons de sa jumelle identique Rébecca Bucci. En bout de ligne, nous sommes vraiment heureux qu’elle fasse partie de cette belle aventure. Voici le résumé de notre entrevue avec la sœur de Rébecca Bucci:

1. Tu es entrée à Star Épidémie de façon peu conventionnelle, cachée dans le coffre à crayons de ta sœur jumelle Rébecca Bucci. Ça te fait quoi de côtoyer Rébecca Bucci dans la vie de tous les jours? Ça doit être vraiment cool, non?

En effet, c’est vraiment incroyable de côtoyer quelqu’un qui a du succès. Des fois j’aimerais tellement être comme elle! Mais comme dirait Rébecca: « Béa, n’essaie pas d’être bonne, tu te démarques déjà par ton manque de personnalité et de talent ». Et je sais qu’elle a raison. C’est elle qui me connaît le mieux, c’est quand même ma sœur jumelle après tout ! Et je sais que tout ce qu’elle fait pour moi, elle le fait pour elle. Je suis vraiment choyée de l’avoir.

2. On raconte que tu as été refusée aux auditions de Star Épidémie à cause d’un cruel manque de talent. Nous avons vérifié avec le Directeur et il est parti à rire. Selon toi, que signifie ce rire?

Ce rire signifie la même chose que tous les autres rires que j’ai eu dans ma vie; de la pitié. Et comme dirait ma sœur jumelle identique, Rébecca: « Béa, laisses le monde rire de toi, ça me fait du bien à moi ».

3. Parle-nous de ton enfance avec Rébecca Bucci… mais essaie de nous parler un peu plus de Rébecca que de toi s.v.p… Tu comprendras qu’il faut garder notre lectorat jusqu’à la fin de l’entrevue…

J’ai eu une enfance assez difficile, je n’avais pas beaucoup d’ami(e)s, les seules personnes que je côtoyais étaient les nombreux/euses ami(e)s de ma sœur jumelle, lorsque je faisais leurs devoirs pour eux/elles. Par contre, Rébecca, ma sœur jumelle identique, a eu vraiment une enfance cool! Et c’est ce qui importe! Comme dirait ma sœur: « Tant que JE suis heureuse… ».

4. Parle-nous de toi en 5 mots… ou 4 si tu peux. Moins c’est long, plus on garde notre monde.

Comme dirait ma sœur : « you’re such a loser ».

5. Ta photo de profil Star Épidémie est très intrigante. Parle-nous de la pizza vraiment beaucoup s.v.p… Et penses-tu que la photo aurait été plus cool si c’était Rébecca Bucci en-dessous de la pizza?

J’avais pris cette photo pour un concept que ma sœur jumelle identique, Rébecca, voulait faire. Ne voulant pas se mettre de la graisse à pizza partout sur le chest, elle m’a demandé de me salir à sa place, et elle s’est ensuite photoshopé dans la photo. Au moins Rébecca, ma sœur jumelle identique, m’a permis de manger la pointe ensuite.

6. Ok ok… soyons un peu plus sérieux. Après avoir lu ton nom une douzaine de fois, nous avons remarqué que tes initiales étaient BB. À Star Épidémie, nous ne croyons pas au hasard. Est-ce que c’est un hommage à Patrick Bourgeois des BB? Sinon, c’est quoi le rapport?

Malheureusement non. Mes parents étaient convaincus qu’avec ma chevelure rousse je deviendrais une star, alors ils se sont arrangés pour que mes initiales puissent être comme celles d’une star; It’s Britney Bitch!

7. Admettons qu’on te donne 15 piasses, est-ce que tu irais t’acheter des esti de cochonneries comme d’habitude ou tu le donnerais à ta sœur pour qu’elle fasse un achat plus réfléchi?

Comme j’ai toujours fait avec ma sœur jumelle identique, Rébecca, c’est elle qui s’occupe de l’argent. Alors, si je reçois de l’argent, je dois le donner à ma sœur jumelle identique, Rébecca. Elle le gère vraiment mieux que moi. La dernière fois, j’avais fait une semaine de travail de 60h, et j’avais donné mon 700$ de paye à ma sœur, et elle est allée au casino en limousine avec des ami(e)s. Elle n’a rien gagné au casino, mais elle m’a dit qu’elle a parlé de moi tout le long. C’est vraiment sweet de sa part!

8. Quel est ton numéro préféré (pas dans le sens de tes numéros d’humour, parce qu’on s’en câlisse un peu… mais dans le sens de ton chiffre préféré, genre 12, 38 ou 1000…)?

J’aime bien le zéro. Il est comme moi, il ne vaut rien.

9. Notre recherchiste a remarqué que tu étais rousse. Est-ce que tu préfères qu’on t’appelle « la p’tite rousse » ou la « grand’ Blais »? Tu peux aussi nous proposer une douzaine d’autres noms.

Je me suis toujours fait appeler « Poil de Carotte », qui est vite devenu « Poil de Poche ». Sinon le monde m’appelle aussi « Hey toi ».

10. Béatrice Blais, c’était presqu’un plaisir de t’avoir en entrevue. Aurais-tu 15 piasses à me passer pour que je me call une pizz’ steplaît?

Il faut que je demande à ma soeur jumelle identique, Rébecca, et appelle moi « Hey toi » s’il te plait.

Code de lecture 247 , 2