Simon Portelance remporte Star Épidémie 2021!

Dimanche soir, le sourire de la foule saluait la victoire de Simon Portelance, le p’tit minou tout doux (c’est comme ça qu’on appelle les gens qui viennent de Cap-Chat, non?). Alors BRAVO Simon! Tu as été un Star Épidémicien exemplaire. Tu as su rallier les gens de ton coin de pays, ainsi que plusieurs internautes d’un peu partout au Québec, afin qu’ils se rangent derrière toi quand ça comptait vraiment. Soulignons au passage l’excellent travail de Rébecca Bucci et Béatrice Blais qui ont toutes deux atteint la demi-finale avec fougue, bonne humeur et créativité. Ces deux jeunes humoristes représentent certainement la grande révélation de cette édition de Star Épidémie. Surveillez-les au cours des prochaines années!

Merci à Julien Corriveau (Mishel Mousteille) d’avoir pris part à l’aventure avec autant de générosité. Je ne peux pas croire que tu aies accepté d’enfiler ce costume chaque semaine pour relever les défis. Quoi? Ce n’était pas un costume? Ah bon!

Merci à Cimon Asselin (Guy Spears Primeau) pour avoir acheté le manoir de Star Épidémie, l’avoir vendu… et l’avoir revendu à trois ou quatre reprises au cours de l’aventure. Tu n’es pas #1 dans ton domaine pour rien! J’ai bien hâte de voir ta websérie!

Merci à Josiane Aubuchon. L’arbre est dans ses feuilles, l’Amour est dans le Pré… et nous sommes tous dans le champs de t’avoir laissé quitter l’aventure aussi vite!

Merci à Emilie Ouellette qui aura certainement été une belle découverte dans ce projet. Tu es partie trop vite toi aussi, mais j’aurai au moins eu le temps d’apprendre qu’il ne faut pas mettre d’accent sur le « E » de ton nom!

Merci à Mathieu Portelance grâce à qui j’ai constamment envie de manger deux sandwiches, de deux restos différents, en les fusionnant. Tu gagnes la palme culinaire de Star Épidémie, fin gastronome.

Merci à Marc-André Roy de s’être prêté au jeu pour la deuxième fois (dans un contexte TOTALEMENT différent). Suivez son nouveau podcast « Ça dépanne-tu? » sur la bouffe de dépanneur, c’est vraiment bon!

Merci à Julien Bernatchez pour ton authenticité et pour les deux CD de Blur. J’aurais aimé te voir participer aux défis; tu aurais été redoutable! Partie remise? Qui sait?

Merci à Coco Belliveau. Tu m’as vraiment fait rire avec tes oublis de participer au défi et tu m’as cassé en deux avec ton croquis de Gino Chouinard dessiné en 12 secondes, posté via les commentaires sur la page Facebook. « Il a tu l’air de ça? Je l’ai jamais vu! ».

Et finalement, merci au public, tous ces internautes qui ont suivi cette trame narrative un peu loufoque et parfois décousue. Vous avez été de plus en plus nombreux au fil des semaines et c’était vraiment cool de vous savoir présents, quelque part, dans ce monde pandémique. Parce que c’était un peu ça, aussi, Star Épidémie. Entrevoir quelques étoiles en temps d’épidémie. C’est loin d’être fini… mais c’est le moins pire des commencements!

Code de lecture 19 , 2