Coco Belliveau (ÉVINCÉE le 28 février 2021)

Originaire du Nouveau-Brunswick, Coco Belliveau a accepté de faire le Grand-Sault dans l’aventure de Star Épidémie. On vous laisse rire la joke pendant une demi-heure et on se retrouve par la suite… Vous êtes toujours là? Alors qu’attendez-vous pour vous délecter des réponses que Coco nous a donné lors de notre « rigoureuse » entrevue d’admission? Les voici, gratuitement, livrées pour vous:

1. Nous allons résister à te demander pourquoi tu as choisi « Coco » comme nom d’artiste parce que tu t’es sûrement fait poser la question 12-13 fois (peut-être même 14). À la place, parle-nous de ta recette préférée avec des œufs.

Sérieusement, je le sais que j’ai le nom d’un resto-déjeuner, mais… bon ok.. J’ADORE LES ŒUFS! C’est tellement un ingrédient versatile. Je déjeune souvent des œufs à la coque.

2. Selon notre infatigable recherchiste, tu es diplômée de l’École Nationale de l’Humour depuis 2016. Tu as aussi fait beaucoup de théâtre et d’impro. Quel est ton sport préféré?

Je sue beaucoup quand je fais du karaoké. Est-ce que ça compte?

3. OK! Nous avons menti! Nous n’avons pas de recherchiste. Est-ce que tu te sens trahie? Qu’est-ce que Star Épidémie peut faire pour se faire pardonner?

Pas de recherchiste! À qui je parle depuis toute à l’heure? C’est qui « nous »!? C’est mieux de ne pas être un autre scam pour essayer de voler mes informations bancaires!

4. Tu es la seule participante de Star Épidémie du Nouveau-Brunswick. Ton accent est totalement irrésistible. Tu es un peu notre Wilfred, mais en beaucoup plus drôle. Fais-nous découvrir un secret caché de ton coin de pays à Grand-Sault.

Grand-Sault, c’est la ville ou le jockey de Secretariat a pris sa retraite. Pour ceux qui ne connaissent pas Secreteriat, c’est le cheval qui a gagné la triple couronne avec le meilleur temps. Il y a un film Disney pis toute.

5. Beaucoup d’humoristes ont dû se réinventer en 2020 et continuent de se réinventer en 2021. Comment ça se passe pour toi en temps de pandémie?

Bien que j’aie toujours eu des intérêts artistiques diversifiés, j’ai quand même dû faire un upgrade technologique cette année. C’est pourquoi je suis maintenant un androïde. Vous pouvez m’appeler Coco-2.

6. Qui sont les personnes qui t’influencent le plus en humour et pourquoi?

Virginie Fortin, Rosalie Vaillancourt, Katherine Levac, Sarah Silverman, Katherine Ryan, Hannah Gatsby, Tina Fey, Amy Poehler… En fait, je vais m’arrêter là pis vous pouvez juste aller googler « women in comedy ».

7. On inverse les rôles. On te donne une réponse et tu dois inventer une question qui fonctionne avec celle-ci. Voici la réponse : « C’est sûr que c’est difficile au début, mais après quelques années on y prend goût! »

Est-ce que c’est difficile de constamment rapporter les choses au patriarcat?

8. Tu as participé à plusieurs Podcasts en tant qu’invitée (Sous Écoute, Tu Me Niaises, Pars-moé pas, Ça ou ça et plein d’autres…). Qu’est-ce qui te plaît dans ce genre de diffusions et quelle a été ta plus belle expérience de podcast?

Je pense que chaque animateur a la capacité de faire ressortir une différente partie de toi. J’apprécie ses moments « one on one » parce qu’on se voit très rarement sur d’aussi longues périodes de temps et on apprend beaucoup à se connaître de cette façon.

9. Nous sommes habitués à tes excellents gags… mais raconte-nous ta pire joke, la moins drôle que tu as racontée sur scène.

Je pense que je l’ai écrit quand j’avais environs 7 ans, mais ça va quelque chose comme ceci : « Le pipi est dans le tiroir ».

10. Pour terminer Coco-2, on te laisse la tribune pour nous parler de quelque chose qui te fait tripper présentement. N’importe quoi. Une activité, un artiste, une émission, un fruit…

Je suis en plein dans le rap en ce moment. J’aime jouer avec ma langue. Je viens vraiment en connexion avec ma parlure et c’est très le fun d’aborder des sujets d’une façon plus lyrique.

Code de lecture 411 , 2